Retrait de la CAN 2019 : Le Cameroun ne va pas saisir le Tribunal arbitral

Partagez!

Le gouvernement a reconnu qu’il n’était pas prêt à accueillir cette compétition continentale en 2019. Il ne va pas saisir le Tribunal Arbitral du Sport.

Réunis mercredi à Yaoundé autour du premier ministre, Chef du gouvernement, par ailleurs président dudit comité pour faire un état de lieu, les membres du comité d’organisation de la CAN (Co-Can) ont décidé de ne pas saisir le tribunal arbitral du sport.

Ils ne vont pas saisir le tribunal pour faire appel de la décision de la CAF sur le retrait de la CAN 2019 et ont décidé de poursuivre les préparatifs pour l’édition 2021.

A l’issue de cette réunion présidée par le premier ministre Philémon Yang, le gouvernement camerounais a reconnu sa propre responsabilité dans le retrait de cette CAN par la CAF. Il a même dédouané l’instance faîtière du football continentale et son président Ahmad Ahmad.

A en croire le premier ministre, le président Paul Biya a décidé d’abandonner le projet d’une saisine du TAS. Le gouvernement qui reconnait que le Cameroun n’était pas prêt à abriter la CAN 2019 va plutôt travailler à organiser la Coupe d’Afrique des Nations 2021.

La décision du Cocan de ne pas saisir le Tribunal arbitral du sport vient calmer les ardeurs de ceux qui soutenaient cette initiative. Le gouvernement assure qu’il entamera dès lors des démarches pour accepter l’offre de la CAF portant sur l’organisation de la CAN 2021,

LIRE AUSSI  Coupe d’Afrique des Nations: Le Cameroun va organiser l’édition de 2021

Comments

commentaires

Actualité africaine

SHARE TWEET PIN SHARE

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Retrait de la CAN 2019 : Le Cameroun ne va pas saisir le Tribunal arbitral"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher