Rwanda : le musée de l’horreur

musée de l'horreur

Ads

Partagez!

Le musée de l’horreur en construction à Kigali. Le Rwanda a annoncé qu’elle transformera son ancienne prison centrale en musée historique en juin 2016.

Accordant une place de choix au secteur touristique, qui d’ailleurs, est l’une des principales sources de devises du pays, le Rwanda a décidé de transformer la prison centrale de Kigali, en musée de l’horreur, a annoncé Monique Mukaruriza, maire de Kigali. Cette prison deviendra alors le 9ème musée du pays à coté de nombreuses autres attractions existantes, notamment les spécimens rares de gorilles de montagnes, des musées et une superbe promenade sur la canopée.

« Ce musée portera sur l’histoire en général, et pas simplement sur l’histoire de la prison », a expliqué Mme Mukaruriza avant d’ajouter : « la prison de Kigali deviendra un site touristique permettant aux visiteurs locaux ou étrangers, d’en apprendre plus sur l’histoire du Rwanda ».

Le ministre rwandais de la Sécurité intérieure, cheikh Musa Fazil Harelimana, qui a donné son accord pour ce projet, a soutenu que les détenus occupant encore les lieux seront transférés à la prison de Butamwa, également située dans la ville de Kigali et actuellement en fin de construction.

« La ville de Kigali décidera ce que deviendra le site de la prison. S’ils veulent en faire un musée ils sont libres de le faire une fois que les détenus auront été transférés vers Butamwa », a-t-il précisé.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper Akouegnon
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Be the first to comment on "Rwanda : le musée de l’horreur"

Laisser un commentaire