Sénégal / Appel au dialogue de Macky Sall : Me Wade et Cie fixent des conditions

Abdoulaye WadeAbdoulaye Wade

Ads

Partagez!

A l’ occasion de la prière de la Tabaski, le président sénégalais a exprimé son désir pour dialoguer avec toute la classe politique. Selon lui, on ne peut pas construire un pays sans dialoguer.

Macky Sall a fait part de sa disponibilité à poursuivre le dialogue aussi avec toute la classe politique qu’avec les acteurs sociaux. ‘’Je reste ouvert au dialogue. Ce pays, nous ne pouvons pas le construire sans nous parler les uns et les autres ’’, a dit le président Sall.

Macky Sall de poursuivre : ‘’Nous ne pouvons pas construire ce pays, sans dialogue’’. En conséquence, il invite toute la classe politique au dialogue.

Pour leur part, Abdoulaye Wade, l’ancien président du Sénégal et Cie affirment leur attachement au dialogue et à la concertation, fondements d’une démocratie mature et apaisée.

« Il tient cependant à rappeler que sourd à toute forme de concertation, Macky Sall qui n’a jamais prêté oreille aux appels et préoccupations de l’opposition, a substitué un système autoritaire à nos traditions démocratiques de concertation et élevé l’intolérance et la brutalité en méthode de gouvernance. Le recul démocratique, l’intolérance et les violences politiques marqués par les interdictions de toutes sortes, les arrestations arbitraires et l’emprisonnement sont les seules réponses données à l’opposition lorsqu’elle entend exercer les droits que la Constitution lui confère » lit-on à travers le communiqué des libéraux.

« Notre parti rappelle également que depuis plus de cinq années, l’opposition qui a récusé l’actuel ministre de l’intérieur, ne cesse d’exiger la nomination d’une personnalité neutre et de consensus au ministère en charge des élections. Le sabotage lors du dernier scrutin législatif, sous-tendu par une volonté manifeste d’écarter plus de deux millions de citoyens pour s’assurer une improbable victoire constitue la preuve manifeste qu’il n’est pas possible d’être juge et partie et qu’il est impératif de désigner une personnalité consensuelle au ministère de l’intérieur » ont indiqué les libéraux.

Selon eux, il n’est pas possible d’instaurer la confiance et se concerter sur les questions essentielles de notre démocratie sans au préalable, réinstaurer le consensus de toute la classe politique sur le processus démocratique ; et de procéder à audit indépendant du fichier électoral sous supervision de l’Union Africaine, des Etats Unis et de l’Union Européenne de sorte que tous les sénégalais qui le désirent soient inscrits sur les listes électorales.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Sénégal / Appel au dialogue de Macky Sall : Me Wade et Cie fixent des conditions"

Laisser un commentaire