Sénégal : Le gouvernement reçoit le soutien de Human Rights Watch

Les enfants de la rue au Sénégal

Annonces

Partagez!

Le gouvernement sénégalais a reçu jeudi le soutien de Human Rights Watch et de la Plateforme pour la promotion et la protection des droits de l’homme (PPDH). Ces ONGs appuient l’initiative prise par les autorités sénégalaises de retirer de la rue les enfants même ceux qui sont livrés à la mendicité par leurs maîtres coraniques.

Les autorités sénégalaises qui ont décidé de combattre ce système d’exploitation profondément enraciné dans les habitudes, ont été soutenues par Human Rights Watch et la Plateforme pour la promotion et la protection des droits de l’homme (PPDH). Cette plateforme est une coalition de 40 organisations sénégalaises spécialisées dans la défense des droits de l’enfant.

Pour ces organisations, le gouvernement sénégalais doit poursuivre dans le même rythme. Il doit également ouvrir des enquêtes et engager des poursuites judiciaires à l’encontre des maîtres coraniques et d’autres personnes qui commettent ces types de violations graves des droits de l’enfant.

Le président Macky Sall a ordonné le 30 juin dernier, que tous les enfants des rues soient retirés de la rue, placés dans des centres d’accueil, puis rendus à leurs parents. Quiconque les forcerait à mendier serait passible d’une amende ou d’une peine de prison.

Plusieurs enfants sont tués au Sénégal suite aux accidents de circulation ou des actes de tortures de la part de leurs maîtres coraniques (marabouts). Ces enfants (talibés), sont de fois enchaînés et victimes d’abus sexuels ou d’agressions violentes.

Le gouvernement sénégalais qui a vu la gravité de ces actes, a décidé de rentrer en guerre contre ce phénomène. Les personnes responsables d’abus seront désormais punies. Les écoles coraniques traditionnelles, appelées daaras, seront réglementées.

« Les talibés ont souffert d’abus et ont été exposés à des dangers qu’aucun enfant ne devrait avoir à affronter », a déclaré Corinne Dufka . Elle est la directrice adjointe de la division Afrique à Human Rights Watch.

Mais elle est quand même sceptique. Pour elle, « Bien que les récentes mesures prises par le gouvernement soient louables, retirer les talibés des rues ne conduira pas à des changements sur le long terme si les écoles coraniques ne sont pas réglementées et si les maîtres qui ont commis des abus ne sont pas amenés à rendre des comptes. »

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Sénégal : Le gouvernement reçoit le soutien de Human Rights Watch"

Laisser un commentaire