Sénégal : Le chef Rebelle du MFDC parle

MFDC casamanceMFDC casamance

Ads

Partagez!

Au Sénégal, le chef du MFDC est sorti de son mutisme. Il a fait savoir que les choses ne bougent pas tellement en Casamance. C’est du moins ce qu’il a déclaré, dans une interview qu’il a accordée à un média sénégalais.

Sali Sadio, puisque c’est de lui qu’il s’agit, dit que la situation de la Casamance est loin de s’arranger. « Les choses avancent mais lentement. La communauté Saint Egidio leur a même rendu visite dans le maquis afin de voir comment ils pourraient se rendre à Rome pour y poursuivre les négociations » dit-il.

D’après le chef rebelle du MFDC, cette visite de la communauté Saint Egidio n’a pas donné une satisfaction totale. « C’est peut-être le changement de régime en Gambie » dit-il. D’ailleurs, explique t-il, les rebelles ont des difficultés pour passer la frontière qui relie la Gambie et le Sénégal. «En Gambie, avec les nouvelles autorités, on ne sait pas s’il sera facile de transiter pour se rendre à Rome » précise t-il. Il est d’avis qu’il était beaucoup plus facile avec l’ancien régime.

Durant les négociations, rappelle-t-il, plusieurs points d’accords avaient été trouvés. En conséquence, il invite les autorités du Sénégal à diligenter davantage la crise qui secoue le sud du pays. Autrement, il se plaint terriblement de la lenteur de cette crise qui, selon lui, perdure.

«Tout cela a été discuté de l’autre côté. Les autorités sénégalaises n’ont pas convenablement rempli leur mission » se plaint-il.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire