Sénégal : Manifestations après le rejet du recours de Khalifa Sall

Annonces

Partagez!

Plusieurs dizaines de partisans de l’ancien maire ont organisé des manifestations aux abords de la Cour suprême, placée sous haute protection policière.

Sur les pancartes et calicots des manifestations, on pouvait lire : La Cour a rejeté l’ensemble des pourvois, mais ne lui a pas privé de ses droits civiques.

En prison depuis près de deux ans, Khalifa Sall, 62 ans, reste en course pour la présidentielle, ses partisans estiment que jusqu’à ce jour, il reste électeur et éligible.

Tant que ses recours ne sont pas épuisés devant les juridictions sénégalaises, la défense de Khalifa Sall, a immédiatement annoncé son intention d’introduire un ultime recours.

Il s’agit d’une disposition qui permet à ses avocats de saisir une nouvelle fois la Cour suprême pour dénoncer des vices de forme.

Soulignons  que le président de l’audience de la chambre criminelle de la Cour suprême, Amadou Baal avait  déclaré que les pourvois formés par Khalifa Ababacar Sall étaient irrecevables ou mal fondés,

L’ex-maire de Dakar, Khalifa Sall conteste sa condamnation à cinq ans de prison, notamment pour « escroquerie aux deniers publics ». L’ancien premier magistrat de la capitale sénégalaise affirme que les poursuites judiciaires à son encontre sont de nature politique.

Elles visent à l’empêcher de se présenter à la présidentielle, ce que démentent les responsables de la majorité.

RECHERCHER :HOMEPOLITIQUE

LIRE AUSSI « Khalifa Sall et Karim Wade sont exclus de la présidentielle de 2019 »

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Tambwe
Willy Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Be the first to comment on "Sénégal : Manifestations après le rejet du recours de Khalifa Sall"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*