« Khalifa Sall et Karim Wade sont exclus de la présidentielle de 2019 »

Annonces

Partagez!

Sur les antennes de France 24, le chef de l’Etat sénégalais a déclaré que Karim Wade et Khalifa Sall sont exclus de la Présidentielle du 24 Février 2019

Interrogé sur le cas Khalifa Sall et Karim Wade exclus à la présidentielle, le chef de l’Etat sénégalais a laissé entendre que le Sénégal est une démocratie qui ne date pas avec sa présence à la tête du pays. Il existe une justice qui est certes perfectible comme toutes les justices du monde, mais une justice responsable.

Kahlifa Sall et Karim Wade ont eu maille à partir avec la justice. Pour Karim Wade, Macky Sall fait observer que lorsqu’il était candidat, il a été sur son option irréversible de travailler à renforcer la bonne gouvernance et à protéger les ressources du pays.

Sur un autre aspect, le chef de l’Etat sénégalais s’est aussi exprimé sur la Cour de répression de l’enrichissement illicite qui, selon lui a été crée en 1981 ; une période où il faisait la classe de première au lycée.

C’est une Cour qui a fonctionné un peu et mis en léthargie. Macky Sall ne veut pas accepter qu’au Sénégal, on dise que la justice est sous le couvert politique, alors qu’on a vu, durant la campagne électorale française des candidats élus mis en examen.

Pour savoir si Karim Wade retournera en prison, il a invité France 24 d’interroger le droit. « S’il veut revenir, c’est son droit. Ce n’est pas mon problème ; le reste est une affaire de droit et son application » a-t-il précisé. Le chef de l’Etat a aussi dit  qu’il n’a jamais parlé d’amnistie pour khalifa Sall ou Karim Wade.

Toutefois, il n’écarte pas d’engager une nouvelle phase pour la reconstruction nationale, une fois élu. Pour rappel ; Karim Wade a été condamné à six ans de prison et 138 milliards de francs Cfa d’amende. Il a été gracié en 2016. Depuis, il vit en exil au Qatar. Khalifa Sall, pour sa part, purge cinq ans de prison. Il a été condamné dans l’affaire de la Caisse d’avance.

Réagissant à ces propos, Me Amadou Sall Avocat, Responsable du Parti démocratique sénégalais, a laissé entendre que Karim Wade sera au Sénégal par la force.

LIRE AUSSI  Candidature de karim Wade et khalifa Sall: Les Sénégalais invités à la Cour suprême

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire