Sortie de crise en Algérie : Le Gaïd parie toujours sur une élection

ahmed gaid salahgaido

Ads

Partagez!

Après un 10e vendredi de protestation dans les rues d’Alger demandant le départ des dirigeants actuels de l’Algérie, le Général Gaïd Salah prêche toujours pour la tenue du scrutin électoral.

Le Général Gaïd Salah apparaît comme le nouvel homme fort de l’Algérie. Il est aux manettes. Lors d’un déplacement dans le pays, il a laissé entendre que « la présidentielle du 4 juillet est la solution idéale pour sortir de la crise ».

Il vient ainsi implicitement en contradiction avec les manifestants qui réclament la mise en place d’autorités transitoires et ne votent pour l’élection présidentielle.

Le Gaïd Salah a aussi annoncé que « la lutte anti-corruption n’est qu’à son début« . Cette annonce intervient après plusieurs arrestations d’hommes d’affaires et de responsables d’institutions. Le dernier en date est l’ancien Premier ministre Ahmed Ouayhia. Il a été auditionné ce 30 avril 2019 pour des affaires de corruption.

Les observateurs s’interrogent désormais sur l’agenda du Général Gaïd Salah.

LIRE AUSSI Algérie : Les manifestants désormais dirigés vers Gaïd Salah

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Be the first to comment on "Sortie de crise en Algérie : Le Gaïd parie toujours sur une élection"

Laisser un commentaire