Soudan : Affrontements meurtriers au Darfour

Ads

Partagez!

Au moins 50 personnes ont été tuées lors des heurts entre tribus rivales samedi dans cette région de l’ouest du pays en proie à l’insécurité.

Au moins 50 personnes ont été tuées lors d’affrontements entre tribus rivales samedi 16 janvier au Darfour, région de l’ouest du Soudan en proie à l’insécurité. Selon un nouveau bilan publié dimanche par l’agence officielle soudanaise Suna qui cite la branche locale du syndicat des médecins, les violences à Al-Genaïna, la capitale, ont fait 48 morts et 97 blessés.

Les heurts ont opposé la tribu Al-Massalit et les nomades arabes. Des milices armées favorables aux nomades arabes ont ensuite attaqué Al-Genaïna et plusieurs maisons ont été incendiées, selon des témoins. Le Premier ministre soudanais Abdallah Hamdok a envoyé une délégation de «haut rang» au Darfour occidental pour tenter de rétablir l’ordre.

Le Darfour connaît une recrudescence d’affrontements tribaux, alors que la Mission de paix conjointe des Nations Unies et de l’Union africaine au Darfour (Minuad) a annoncé son retrait dans cette région. Le retrait progressif des troupes de la Minuad devrait commencer en janvier 2021 et sera étalé sur six mois.

Avec ce retrait, de nombreux habitants du Darfour craignent que le conflit gagne en intensité. Une énième attaque dans la région avait fait 15 morts et des dizaines de blessés fin décembre, soit quelques jours avant la fin de la Minuad.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Soudan : Affrontements meurtriers au Darfour"

Laisser un commentaire