Soudan : La répression a fait une soixantaine de morts

Annonces

Partagez!

La répression qui s’est abattue sur les manifestants au Soudan a fait une soixantaine de morts, selon les derniers chiffres.

Le  3 juin 2019, le Conseil Militaire a déclenché une opération de répression contre les manifestants en sit-in devant le QG de l’armée depuis le 6 avril 2019.

Au moins 60 personnes ont été tuées, selon les chiffres fournis par l’opposition. Les forces de sécurité, notamment la Force de soutien rapide, ont quadrillé les rues de Khartoum, défaisant les barrages et empêchant tout attroupement.

Une déclaration demandant  à l’armée soudanaise de cesser les violences a été bloquée à l’ONU, notamment par la Chine et la Russie.

Cette répression est intervenue alors que les manifestants et les militaires étaient en pleine négociation pour trouver un accord sur la mise en place d’une transition au Soudan, après la chute du président Omar El Béchir.

LIRE AUSSI RDC: du fond de sa tombe, Etienne, rapproche Tshisekedi, Kagame et Lourenço

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Laisser un commentaire