Nigeria : 22 policiers de la SARS poursuivis

Annonces

Partagez!

22 membres d’une unité spéciale de la police nigériane sont poursuivis pour violation des droits de l’homme.

45 personnes ont porté plainte contre la Special Anti-Robbery Squad (SARS), une unité spéciale de police nigériane. Elle est chargée de lutter contre le vol à main armée, les enlèvements et le grand banditisme dans tout le pays, selon la BBC.

Un groupe d’experts a été mandaté de mener des enquêtes sur les actions de cette unité et le Président nigérian Muhamadu Buhari a demandé aux mandatés de formuler des  recommandations. Les experts ont conclu que 22 policiers devaient faire l’objet de poursuites.

« Lorsque les droits des Nigérians sont violés par des policiers dans l’exercice de leurs fonctions, il nous incombe, en tant que gouvernement, de traiter ces cas de violation et de veiller à ce que ces policiers soient tenus responsables de leurs actes », a commenté le Président Buhari.

Depuis 2017, la SARS fait l’objet de nombreuses critiques. Elle est notamment accusée d’exécutions extrajudiciaires, d’arrestations arbitraires, de torture et d’extorsion.

LIRE AUSSI Soudan : La répression a fait une soixantaine de morts

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Be the first to comment on "Nigeria : 22 policiers de la SARS poursuivis"

Laisser un commentaire