Soudan : L’armée charge les civils

Ads

Partagez!

L’armée soudanaise a lancé ce lundi 3 juin  une opération pour disperser les manifestants rassemblés depuis plusieurs mois devant son quartier général.

Coups de feu, fouilles, bastonnade. C’est ce que les forces armées soudanaises réservent aux manifestants rassemblés devant leur quartier général ce lundi matin à Khartoum.

Selon un communiqué du conseil militaire, il s’agirait d’une tentative pour disperser le sit-in tenu devant l’état-major de l’armée.

Des morts sont signalés. Ils vont de 9 à 14, selon les sources. Les chefs militaires assuraient que le sit-in était devenu un danger pour le pays. Mais pour les manifestants, il ne s’agit que d’un prétexte pour casser le cœur de leur révolte.

LIRE AUSSI Mauritanie : L’opposant Messaoud Ould Boulkheir crée la surprise

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Laisser un commentaire