Soudan : un mort dans une fusillade en marge de la grève générale

Soudan grèveSoudan grève

Ads

Partagez!

Une vendeuse de rue a été tuée mercredi dans une fusillade entre forces de sécurité dans la capitale Khartoum.

La révolution «pacifique» de la population soudanaise enregistre ses premiers morts depuis la chute du président Omar El Béchir. Une vendeuse de rue a été tuée mercredi, au deuxième jour de la grève générale décrétée par les syndicats. Un mouvement qui vise à contraindre les militaires à transmettre le pouvoir aux civils.

C’était dans une fusillade entre forces de sécurité. Aucun détail n’a été communiqué sur les raisons des affrontements qui se sont déroulés à Khartoum, dans la capitale. La vendeuse a été «tuée» par erreur, selon un syndicat des acteurs de la santé.

Plusieurs manifestants ont par ailleurs été blessés, ajoute le syndicat. Une mort fait cependant monter la tension, alors que les populations et les différents syndicats en première ligne des actions de désobéissance civile mettent toujours la pression sur les militaires.

LIRE AUSSI Soudan : Les manifestants annoncent une grève générale

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire