Soudan : Une crise réglée par les Africains

Ads

Partagez!

L’armée et les civils sont arrivés à un accord pour la gestion de la transition.

Les civils et l’armée ont paraphé un accord pour la gestion de la transition au Soudan ce 4 août 2019. L’accord définitif sera signé le 17 août 2019.

Le Conseil souverain, composé de 6 civils et de 5 militaires, sera connu le 18 août, avant la composition du gouvernement en fin de mois, le 20 août pour le Premier ministre et le reste de l’équipe, le 28 août.

L’instance législative sera mise en place 90 jours après la signature de l’accord. Elle sera à 100% composée de civils, notamment 67% du camp des contestataires et 33% de celui des partis politiques opposés au régime d’Omar El Béchir. En attendant, le pouvoir législatif sera aux mains du Conseil souverain.

Enfin, des commissions, au nombre de onze, sont prévues.

Le paraphe de cet accord, en attendant la signature définitive, apparaît comme une victoire pour l’Union africaine. C’est en effet sa médiation qui a conduit à ces résultats.  « C’est un très grand sentiment de fierté de l’Afrique. Nous avons pu faire que cette crise soit réglée par les Africains », a conclu le Mauritanien Mohamed El Hacen Ould Lebatt, médiateur de l’Union africaine pendant les négociations.

Lire aussi Soudan : Neuf militaires arrêtés

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Be the first to comment on "Soudan : Une crise réglée par les Africains"

Laisser un commentaire