Soudan : Neuf militaires arrêtés

Ads

Partagez!

Neuf personnes ont été arrêtées au sein des puissantes Forces de soutien rapide (RSF).

Les Généraux soudanais ont affirmé avoir mis aux arrêts neuf membres des RSF pour les crimes commis au sein des manifestants.

Cette annonce est faite alors que quatre manifestants ont été tués le jeudi 2 août 2019 à Omdourman, ville voisine de la capitale soudanaise, Khartoum. Ces manifestants tués portent à 12 le nombre de morts dans cette semaine.

« Une enquête a été ouverte sur les évènements d’Al-Obeid, et sept membres des RSF ont immédiatement été limogés et remis à la justice civile pour être jugés« , a déclaré vendredi devant la presse le général Shamseddine Kabbashi, porte-parole du Conseil militaire.

« Hier, deux autres membres des RSF avaient été arrêtés, donc ils sont neuf au total« , a-t-il ajouté.

Lire aussi Soudan : L’ONU demande une enquête après la mort de cinq lycéens

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Laisser un commentaire