Tchad : cinq morts dans une attaque de Boko Haram

Boko haramBoko haram

Annonces

Partagez!

Quatre militaires et un cameraman de la télévision nationale ont été tués samedi dans l’explosion d’une mine sur la rive nord du lac Tchad.

Quatre militaires et un cameraman de la télévision nationale ont été tués samedi quand leur voiture a sauté sur une mine. Ils se rendaient sur une position de l’armée attaquée par Boko Haram à Berkara, sur la rive nord du lac Tchad, où la secte terroriste est active.

Cette région connait un regain d’attaques du groupe djihadiste depuis juin 2018. L’armée tchadienne a annoncé avoir abattu 23 djihadistes. En avril dernier, deux personnes ont trouvé la mort suite à l’explosion d’une mine au passage de leur véhicule à l’entrée de Miski, dans le nord.

Plusieurs autres personnes ont également été blessées. Depuis l’insurrection de Boko Haram en 2009 au Nigeria, plus de 27.000 personnes ont été tuées et 1,8 million déplacées dans le pays. Le Tchad, le Cameroun et le Niger subissent aussi les attaques de la secte terroriste.

LIRE AUSSI Tchad : Boko Haram tue 13 civils dans le village de Ceilia

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Tchad : cinq morts dans une attaque de Boko Haram"

Laisser un commentaire