Thomas Noussoukpoé fustige la tenue des élections législatives le 20 décembre prochain

Annonces

Partagez!

Invité de l’émission « Audi Actu » mercredi dernier sur la radio Victoire Fm, Thomas Noussoukpoé, président du Bloc d’Action pour le Changement (BAC) a complètement désapprouvé les activités unilatérales de la CENI. Selon lui, sans les réformes, il n’y aura pas d’élection au Togo.

Depuis août 2017, l’opposition togolaise qui mobilise des milliers de partisans dans les rues de Lomé et d’autres villes du pays pour contester le président.

Aujourd’hui, la tension ne cesse d’augmenter à Lomé. Evidemment, les différents acteurs politiques ont du mal à s’entendre; c’est le dialogue de sourd au niveau de la classe politique.

Aussi, la candidature de Faure Gnassingbé en 2020 constitue un véritable problème. L’opposition togolaise ne veut pas entendre de cela.

Compte tenu de tout cela, les observateurs ont du mal à décanter la situation pour sortir le Togo de l’ornière. En tout état de cause, pouvoir et opposition continuent de se lancer des piques à travers des déclarations incendiaires.

LIRE AUSSI  Crise au Togo: Doutes et craintes autour des multiples reports

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Thomas Noussoukpoé fustige la tenue des élections législatives le 20 décembre prochain"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher