Crise au Togo: Doutes et craintes autour des multiples reports

Annonces

Partagez!

L’attente devient trop longue pour une solution définitive de la crise togolaise. La Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est  totalement impliquée dans cette crise politique au Togo. Mais hélas le mal est toujours profond.

Des rencontres se multiplient au Togo entre la Commission de la CEDEAO et les représentants des facilitateurs. Apparemment, l’on s’achemine vers une autre rencontre entre les acteurs politiques togolais, a en croire le chef de file de l’opposition, Jean-Pierre Fabre. Tous les observateurs internationaux suivent de très près cette situation.

Pour Dr Jean-Claude Kassi Brou, l’espoir est permis pour arriver à une solution. « Nous pourrons, sur la base des orientations des deux Facilitateurs, organiser très rapidement une réunion du Comité de suivi institué le 31 juillet 2018 et établir un chronogramme d’actions à mettre en œuvre pour permettre la tenue des élections législatives le 20 décembre 2018 comme arrêté par le sommet du 31 juillet 2018 ».

Selon lui,la Commission de la CEDEAO va travailler résolument dans ce sens afin d’accompagner l’ensemble des parties et le Togo à réaliser des élections transparentes et fiables ».

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "  Crise au Togo: Doutes et craintes autour des multiples reports"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher