Togo : En prison pour avoir torturé des détenus

Déférés pour avoir torturé des prisonniersDéférés pour avoir torturé des prisonniers

Annonces

Partagez!

Neuf (9) employés du Service de l’administration pénitentiaire (SAP) de Kpalimé, accusés d’avoir torturé à mort un détenu, sont déférés en prison civile de Lomé. Les faits se sont déroulés à Lomé, jeudi dernier.

Dans les prisons du monde, il y a ceux qui assurent la sécurité des détenus. Donc, leurs employés doivent en bonne logique veiller à ce que ces détenus soient dans des meilleures conditions. Malheureusement, en Afrique, les détenus souffrent péniblement dans les prisons.

Ils sont souvent tabassés par les pénitenciers. A titre illustratif, un détenu aurait perdu sa vie à Lomé, la capitale togolaise. C’était précisément le 15 mai dernier, à la prison de Kpalimé. Il a été torturé jusqu’à ce qu’il perd sa vie.

Les agents de l’administration pénitentiaire à l’origine de l’incident sont aujourd’hui en détention à la prison de Lomé. Ils cohabiteront maintenant avec les détenus. Ils ont commis un crime envers des détenus.

LIRE AUSSI  Sénégal : Mort d’un détenu à Rebeuss

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Togo : En prison pour avoir torturé des détenus"

Laisser un commentaire