Togo : La FIDH invite l’union africaine à mener une enquête

Faure Gnassingbé, président du TogoFaure Gnassingbé, président du Togo

Ads

Partagez!

La Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) « exhorte l’Union Africaine à œuvrer aux côtés du Peuple Togolais, en vue de l’alternance et du respect des principes démocratiques ».

C’est du moins leur cri de détresse qui a été lancé le 25 Avril dernier. En conséquence, elle n’a pas hésité d’évoquer le sujet de la crise togolaise, dans la capitale mauritanienne. Elle demande à l’union africaine d’effectuer une visite d’État en vue de rencontrer les protagonistes de la crise sociopolitique et donner un souffle au dialogue en cours et à y  mener une enquête impartiale sur les multiples cas de violations des droits humains soulevées et décriées.

En somme, la FIDH lance un appel pressant au gouvernement togolais en vue de la libération de tous les prisonniers politiques et des défenseurs des droits humains encore en détention ».

Par ailleurs, la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH) condamne la répression des manifestations par les forces de l’ordre et de sécurité, les multiples violations des droits de l’homme, etc.

LIRE AUSSI  Moussa Faki Mahamat : « Nous aspirons à parler d’une seule voix »

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Togo : La FIDH invite l’union africaine à mener une enquête"

Laisser un commentaire