Transformer l’agriculture: Une vision

Annonces

Partagez!

La transformation agricole de l’Afrique peut sensiblement améliorer la qualité de vie des Africains et aider à la croissance économique. Les conditions d’une telle transformation commencent à se concrétiser dans plusieurs pays africains.

La libéralisation du marché des intrants agricoles, le développement de financements agricoles novateurs et la réforme des politiques foncières ont permis des avancées significatives à travers l’Afrique. Cela a donné naissance à des poches de transformation sur le continent tout entier.

Un secteur porteur au Sénégal

Le développement de l’agriculture est au coeur du Plan Sénégal Emergent (PSE) à travers le volet Programme de Relance et d’Accélération de la Cadence de l’Agriculture au Sénégal (PRACAS). Ce volet stipule l’autosuffisance en riz par la riziculture irriguée et pluviale, la production arachidière dans le cadre d’une approche chaîne de valeur et le développement du maraîchage et de l’horticulture, un segment dédié principalement à l’export.

Le potentiel agricole de ce pays sahélien, membre de l’Union Economique Monétaire Ouest Africain (UEMOA) et de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est varié. Les terres exploitables sont vastes notamment dans la vallée du fleuve Sénégal et en Casamance, zones privilégiées de la culture du riz , mais aussi dans la région du Baol, l’historique bassin arachidier. Des chaines de valeurs se mettent en place et d’importantes industries de transformation sont déjà opérationnelles. Le pays dispose des capacités nécessaires pour passer du statut net d’importateur de produits alimentaires à celui d’exportateur.

LIRE AUSSI Tabaski : Casse-tête des parents

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire