Transport aérien: Aucune information sur l’arrêt des services à Camair-co

Annonces

Partagez!

Depuis bientôt deux semaines, la Camair-Co a arrêté ses services sans qu’aucune information ne filtre.

Les destinations d’Abidjan (Côte d’Ivoire), Bangui (Centrafrique), Cotonou (Bénin), Dakar (Sénégal), Lagos (Nigeria), Libreville (Gabon) et N’Djamena (Tchad) sont concernées. Elles ne vont pus bénéficier des services de Camair-Co.

Et, dans plusieurs agences de voyage de Yaoundé, les commentaires ont bon train.

Les délégués du personnel et membres de trois syndicats des travailleurs du transport aérien ont saisi le directeur général. Dans le courrier adressé à Ernest Dikoum le 9 avril dernier, ils réclament le paiement des salaires. Parce que rien ne leur a été versé les mois de février et mars 2019.

En outre, ils s’émeuvent de la «mauvaise spirale» dans laquelle l’entreprise est désormais embarquée. Une situation ayant plongé les employés «dans un état de précarité multiforme et croissante».

Qualifiant la situation de «très critique», les signataires du document invoquent l’impact négatif de cette précarité sur le moral, en général, et sur le rendement en entreprise, en particulier.

Les mêmes sont revenus à la charge le 24 avril 2019 à travers un préavis de grève, dans lequel ils dénonçaient notamment l’«inertie des instances décisionnelles et managériales face à la décrépitude de la compagnie», l’«arrêt quasi total de l’exploitation de la compagnie en raison des AOC [Certificat d’opérateur aérien] des ¾ de sa flotte dus au manque de moyens financier ».

LIRE AUSSI Camair-Co: L’heure est à la grève

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Transport aérien: Aucune information sur l’arrêt des services à Camair-co"

Laisser un commentaire