Cour d’appel de Dakar : Khalifa Sall refuse de parler

Khalifa Sall refuse de parlerKhalifa Sall refuse de parler

Annonces

Partagez!

Au deuxième jour du procès en appel du député maire de Dakar, Khalifa Sall, la tension est toujours vive à la cour d’appel de Dakar.

Un constat est clair. Khalifa Sall a refusé de parler devant le juge Demba Kandji. Mieux, le juge a rejeté toutes les exceptions de nullité des avocats de Khalifa Sall. Compte tenu de tout cela, ses avocats ont boudé même l’audience. « Je ne connais pas la CEDEAO », a dit le juge Demba Kandji. La tension a débuté depuis hier, au tribunal de Dakar où le juge Demba kandji a été copieusement hué par le public. En raison de cela, il avait expulsé le public de la salle.

« C’est une honte pour Macky Sall » selon Idrissa Seck

«Ce procès, c’est une honte pour Macky Sall. Parce que la crédibilité du Sénégal en dépend, la crédibilité de la justice sénégalaise en dépend. Les magistrats auront le sursaut nécessaire pour profiter de cette occasion et démontrer leur indépendance vis-à-vis du pouvoir. Même si je ne suis pas un spécialiste du droit», souligne-t-il : « je sais que même les élèves de Première année en droit savent qu’en matière pénale lorsqu’il y a vice de forme, la procédure est nulle dans son entièreté », a dit Idrissa Seck, un ancien Premier ministre du Sénégal.

La CEDEAO a établi de façon indiscutable

Pour Idrissa Seck,  la CEDEAO a établi de façon absolument indiscutable, même l’Etat du Sénégal ne le discute pas, que l’Etat du Sénégal a violé les droits fondamentaux de la défense, annihiler l’immunité parlementaire du député Khalifa Sall. «Donc, sur la base de ces nullités, de ces vices de procédure, de cette violation des droits fondamentaux, normalement la cour d’Appel devrait libérer immédiatement Khalifa Sall», tient-il à préciser.

LIRE AUSSI  Sénégal : La Cour de Justice de la CEDEAO donne raison à Khalifa Sall

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Cour d’appel de Dakar : Khalifa Sall refuse de parler"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher