Un gabonais kidnappé par le Mossad à Addis Abeba

kidnappingUne femme kidnappé à l'aéroport de Bangkok

Annonces

Partagez!

Un ressortissant gabonais a été kidnappé par les services secrets israéliens. Cela s’est passé à l’aéroport d’Addis Abeba. Et a été confirmé par nos confrères de RFI.

L’homme, prénommé Hassan, était en transit en Ethiopie. Celui-ci a disparu pendant prés d’une semaine. Sa famille, s’inquiétant de son absence à l’arrivée du vol Ethiopian à Libreville, avait immédiatement saisi le ministère des affaires étrangères gabonais afin d’activer la protection consulaire gabonaise en Ethiopie.

L’homme ne sera relâché que le 15 septembre. Cela après qu’une énorme pression diplomatique soit exercée par la diplomatie gabonaise.

Selon les premiers témoignages, l’homme a été kidnappé à l’aéroport alors qu’il s’apprêtait à embarquer sur son vol pour Libreville. En arrivant devant la porte d’embarquement, trois hommes sont apparus et l’ont escorté dans un endroit inconnu pour l’interroger.

Ainsi, le mossad le suspectait d’avoir des liens avec le mouvement de résistance Hezbollah. Mais il a finalement été relâché. Donc il semblerait que le service de renseignement israélien, Mossad, ayant établi un centre interrogatoire dans l’aéroport d’Addis Abbeba, se soit trompé d’individu.

Sa relaxe interroge les gabonais sur la capacité d’une puissance étrangère à kidnappé sur le continent africain certains de ses ressortissants.

Ainsi, cette affaire rappelle étrangement le cas Tajjeddine, kidnappé au Maroc par la CIA, puis extradé aux Etats-Unis, alors qu’il était lui aussi en transit vers la RDC.

LIRE AUSSI : Ethiopie : Le plus vieux crâne d’australopithèque mis à jour(S’ouvre dans un nouvel onglet)

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper Akouegnon
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Be the first to comment on "Un gabonais kidnappé par le Mossad à Addis Abeba"

Laisser un commentaire