Vente de Migrants en Libye : Les rescapés témoignent

Les migrants sénégalaisLes migrants sénégalais

Ads

Partagez!

Du Jamais vu ! Des rescapés ont raconté le calvaire qu’ils ont vécu dans l’enfer libyen.

« Ceux qui vendent les migrants ne sont pas seulement des libyens. Il y a des noirs et plusieurs complices », raconte un sénégalais, Babacar Guèye. Lui, personnellement, on l’a vendu à 120.000 francs cfa dans une région en Libye. « Quand, nous sommes arrêtés, dans les lieux, les acteurs sont descendus de leurs véhicules puis m’ont demandé mon nom » dit-il. Avant d’ajouter qu’on l’a acheté avec six autres personnes.

Le soir, on lui a donné un téléphone portable pour qu’il appelle sa mère pour payer la rançon. « Comme ma mère n’a pas les moyens, j’ai contacté mes oncles qui ont pu mobilisé 105.000 FCFA » a-t-il expliqué. Comme l’argent manquait encore, le rescapé leur a demandé l’autorisation de sortir pour chercher un boulot. Une requête, dit-il, que les Libyens ont refusée.

De son côté, un autre sénégalais a fait comprendre que lui et ses camarades voyaient des cadavres partout. Pendant ce temps, le collectif « Non au silence » s’en prend au gouvernement sénégalais pour dénoncer la vente de migrants africains en Libye. Il a tenu à battre le macadam hier, à la place de l’Obélisque à Dakar.

LIRE AUSSI   Alassane Ouattara : « Les Grandes puissances doivent combattre le terrorisme »

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire