Guinée : « Ceux qui ont tué mon feu mari, je les laisse devant Dieu »

journaliste Koula Diallojournaliste Koula Diallo

Ads

Partagez!

« Celui ou ceux qui ont ôté la vie de mon feu mari, je les laisse devant Dieu. La justice divine nous séparera le jour du jugement dernier. Je ne leur pardonnerai pas. Dieu tranchera demain ». Ce sont les propos de l’épouse du journaliste Koula Diallo.

Pour rappel, Mohamed Koula Diallo a été tué le 5 février 2016 devant le siège de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) alors qu’il couvrait une réunion du conseil politique du parti.

« Je suis derrière les autorités judiciaires. Que la justice fasse son travail, c’est à elle de rendre justice ici-bas. Si on m’appelle aujourd’hui pour témoigner je vais le faire, mais je me tourne devant Dieu le Tout-puissant », renseigne la veuve du journaliste.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire