Visite de travail : Le président de la BAD au Cameroun

BADAkinwumi Adesina, le président de la BAD

Ads

Partagez!

Depuis le 16 juillet, Akinkwumi Adesina séjourne à Yaoundé. Il s’est déjà rendu au barrage hydroélectrique de Lom Pangar.

Dans son agenda, le président de la Banque africaine de développement (BAD), sera reçu en audience au palais de l’unité  de Yaoundé par le chef de l’État Paul Biya, après des réunions à la primature et au ministère de l’économie, de la planification et de l’aménagement du territoire.

Il est à signaler que cette visite intervient après que la BAD et la Banque islamique de développement(BID) se soient engagés à mobiliser 2 milliards de dollars. En effet, les deux institutions financières se sont mises d’accord pour mobiliser ensemble cette enveloppe sur les trois prochaines années, afin de financer conjointement des projets dans l’agriculture, la sécurité alimentaire, les énergies renouvelables, les PME, la santé et l’éducation.

Annoncé dans un communiqué publié le 11 juillet 2017, l’accord avec BAD et la BID vise à renforcer la coopération entre les deux institutions pour développer des projets dans l’agriculture, la sécurité alimentaire, les énergies renouvelables, les PME, la santé et l’éducation.

Du fait, la BAD et la BID ont accepté de contribuer chacune à hauteur de 1 milliards de dollars au financement de projets conjoints. L’accord prévoit également un partage de l’expertise des équipes des deux institutions au niveau des pays.

« La BID s’engagera également dans la mise œuvre des 5 travaux prioritaires +éclairer l’Afrique, Nourrir l’Afrique, industrialiser l’Afrique, intégrer l’Afrique et améliorer la qualité de vie des populations en Afrique+ fixés par la BAD pour aider à l’accélération de la transformation économique du continent », précise le communiqué.

« La BAD et la BID partagent des caractéristiques communes et l’accord que nous signons est le plus élevé jamais conclu avec une banque de développement. Nous sommes très enthousiasmés par l’éventail des choses que nous pourrons accomplir ensemble », a déclaré Akinwumi Adesina lors de la cérémonie de signature de l’accord au siège de l’institution à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Relevons que la BID fait déjà partie des plus gros contributeurs au cofinancement des projets de la BAD. Ces deux institutions ont déjà cofinancé près de 2,5 milliards de dollars de projets sur la période 2002-2016. La BAD est présente dans 21 pays membres de la BID.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire