Zimbabwe : Des violences entre acteurs politiques

Des violences entre acteurs politiques au ZimbabweDes violences entre acteurs politiques au Zimbabwe

Ads

Partagez!

Au Zimbabwe, la situation est très tendue entre les différents acteurs politiques.

Les élections sont terminées, le parti au pouvoir, la Zanu-PF, aurait d’ores et déjà obtenu la majorité des sièges au Parlement. Ce que ne veut pas entendre du tout l’opposition. En tout cas, ce ne sont que des résultats provisoires.

Mercredi en début d’après-midi, plusieurs centaines de manifestants de l’opposition se sont regroupés devant les bureaux où sont dépouillés les résultats des élections.  C’est pour crier au scandale et déplorer les mauvaises pratiques du régime, selon les membres de l’opposition.

Dans une colère noire, les opposants sont descendus dans les rues du Zimbabwe pour contester les premiers résultats provisoires. Occupant la voie publique, les forces de l’ordre ont lancé des grenades lacrymogènes pour disperser la foule.

D’ailleurs, il y a eu des bagarres entre les manifestants et les forces de l’ordre. « Je me suis réfugiée dans un immeuble », témoigne la journaliste de RFI sur place. « L’armée a commencé à pourchasser les journalistes et à les taper dessus. Ils ont même cassé la caméra d’un journaliste de télévision ».

Selon certains observateurs, les violences vont se poursuivre dans ce pays. Les prochains jours édifieront de la suite des événements.

LIRE AUSSI  Zimbabwe : Un test pour le nouvel homme fort, l’élection présidentielle

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire