Zimbabwe : En attente du verdict de la Cour constitutionnelle

En attente du verdict de la Cour constitutionnelleEn attente du verdict de la Cour constitutionnelle

Annonces

Partagez!

La Cour constitutionnelle a deux jours pour examiner le recours de l’opposition. Les neuf juges doivent entendre les arguments, non seulement de l’opposition, mais également du chef de l’Etat Emmerson Mnangagwa et du président de la commission électorale zimbabwéenne.

Ensuite, le verdict sera rendu dans les jours qui suivent. Elle peut confirmer les résultats, les invalider et appeler à un nouveau scrutin ou ordonner de recompter les voix. Selon les experts, il y a peu de chance pour que la justice, considérée comme partisane, se range aux arguments de l’opposition.

L’opposition parle de fraude et demande l’annulation du scrutin. Se basant sur les résultats qu’elle a collectés et les procès-verbaux dans chaque bureau de vote, l’opposition affirme qu’il y a eu des irrégularités.

Dans certains bureaux, par exemple, les votes étaient plus nombreux que les inscrits. Elle dénonce aussi la procédure électorale dans son ensemble, notamment le dépouillement des votes qui s’est fait sans agents électoraux de l’opposition ou la liste des électeurs qui n’a pas été rendue publique.

En attendant le verdict de la Cour constitutionnelle, le Zimbabwe est suspendu à l’annonce de ces résultats qui devra conduire soit au second tour soit à l’investiture du président Emmerson Mnangagwa.

LIRE AUSSI  Zimbabwe : Emmerson Mnangagwa élu dès le premier tour avec 50,8 % des suffrages

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Be the first to comment on "Zimbabwe : En attente du verdict de la Cour constitutionnelle"

Laisser un commentaire