Zimbabwe : L’Opposition tire la sonnette d’alarme

zimbabwe robert mugabeRobert Mugabe, président du Zimbabwe

Ads

Partagez!

L’opposition hausse le ton au Zimbabwe. C’est pour interpeller l’Organisation des Nations Unies et l’Union Africaine à se prononcer sur l’élection présidentielle dans ce pays. Elle doit se tenir en 2018.

L’opposition a émis cette demande après l’échec d’une rencontre avec les responsables électoraux. Les partis d’opposition, réunis dans un front pour les réformes électorales, ont au cours d’un rassemblement quadrillé sonné la grande mobilisation.

Ces leaders d’opposition grognent sur les changements intervenus dans le mode d’inscriptions des électeurs. Ils invitent l’ONU et l’UA à se prononcer sur le cas avant que la situation s’empire.

Mieux, ils refusent toujours la candidature de Robert Mugabe qui s’est éternisé au pouvoir. En tout cas, la situation est trop tendue dans ce pays. Il urge à trouver au plus vite pressé une solution idoine.