Achoura : Une fête musulmane

AchouraAchoura au Sénégal

Annonces

Partagez!

C’est aujourd’hui que l’on célèbre au Sénégal et un peu partout dans le monde, l’Achoura communément appelée ici « Tamkharit ». Des musulmans dénoncent le massacre des Rohingyas en Birmanie.

La communauté chiite Mouzdahir résidant au Sénégal monte au créneau pour dénoncer la souffrance des milliers de musulmans déplacés vers le Blangadesh. «  Ce qui se passe en Birmanie est triste et même regrettable. Nous, on le déplore, mais le problème est qu’aujourd’hui ce n’est pas qu’en Birmanie. Partout, dans le monde, les musulmans sont opprimés » a fait savoir chérif Mohamed Ali Aidara, en marge d’une rencontre avec les journalistes.

Au sein même de la communauté musulmane aussi, il indique « qu’il y a certains qui oppriment d’autres ». A titre illustratif, il cite l’exemple du Yémen et du Bahrein. « Nous, pendant le mois du muharram, on ne peut que se souvenir de cet événement douloureux, triste pour notre prophète, mais aussi pour le monde islamique » a soutenu le guide religieux.

Pour rappel, cette communauté est présente un peu partout en Afrique de l’Ouest ; particulièrement en Mauritanie, Guinée Bissau, Côte d’Ivoire ou Burkina Faso. Mouharram est le premier mois de l’année musulmane à l’image de janvier pour le calendrier grégorien. Achoura vient du mot achra qui veut dire en arabe qu’on célèbre particulièrement à cause de nombreux événements qui ont eu lieu ce jour.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Achoura : Une fête musulmane"

Laisser un commentaire