Affaire 11 morts en garde à vue au Burkina : Un responsable de la police suspendu

Annonces

Partagez!

Un responsable de la police nationale du Burkina Faso a été suspendu après la mort de 11 personnes en garde à vue.

Le commissaire Richard Belem, chef de la division anti-drogue à la Police nationale a été suspendu de ses fonctions à titre conservatoire.

Cette décision a été prise le 15 juillet 2019 après la mort de 11 personnes pendant leur garde à vue.

Une enquête est en cours pour déterminer les raisons du décès de ces individus. Ces derniers avaient été interpellés dans le cadre d’une enquête menée par la division sur une affaire de trafic et de consommation de drogue.

La mort de ces suspects soulève de nombreuses questions au sein de l’opinion publique burkinabè.

Lire aussi Burkina : 11 personnes décédées en garde à vue

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Laisser un commentaire