Algérie : Abdelkader Bensalah, président par intérim

Ads

Partagez!

Le Parlement algérien a porté son choix sur le président du Conseil de la nation Abdelkader Bensalah pour diriger l’Algérie pendant les 90 prochains jours.

Le Parlement algérien a constaté ce 9 avril 2019 la vacance définitive du pouvoir en Algérie. Il a ensuite porté son choix, conformément à la Constitution, sur Abdelkader Bensalah pour diriger une transition de 90 jours à l’issue de laquelle des élections auront lieu pour choisir les futurs dirigeants du pays.

« Nous ferons le nécessaire afin que cette courte période qui s’ouvre devant nous, permette à la nation d’entrer dans une nouvelle ère. Une ère durant laquelle le peuple algérien sera maître de son destin. Il choisira ses futurs dirigeants en toute liberté et démocratie », a assuré le président intérimaire.

La rue ne l’entend cependant pas de cette voix. Les étudiants ont aussitôt envahi les rues pour protester contre la désignation du nouveau président. Ils ont aussitôt été dispersés au gaz lacrymogène par les forces de sécurité.

LIRE AUSSI L’Algérie à la recherche d’une transition « légitime »

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Laisser un commentaire