Ali Bongo Ondimba au Corps diplomatique : « Au Gabon, nul n’est au-dessus de la loi »

Ads

Partagez!

Le Corps diplomatique a présenté ses vœux de nouvel an au Chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba. Une occasion pour le Président de rappeler les grands engagements de son pays.

Le Chef d’Etat gabonais Ali Bongo était face au Corps diplomatique pour la traditionnelle présentation de vœux de nouvel an. Les représentants des pays amis du Gabon ont, au nom de leur doyen, présenté les vœux au peuple gabonais et à son premier magistrat.

Le Président gabonais, dans son discours, a rappelé son action à la tête de Exercice de la CEEAC, notamment l’adoption et la signature, le 18 décembre 2019, des textes consacrant la Réforme Institutionnelle de l’institution.

Ali Bongo Ondimba a également abordé un sujet qui lui est cher, la question de l’environnement. « Notre activité diplomatique, nous a également permis de réaffirmer nos engagements en matière de lutte contre les changements climatiques, et la préservation de l’environnement, notamment à la COP 25. Le Gabon s’est vu confier, dans ce cadre, le mandat de diriger, coordonner et harmoniser les positions africaines, lors des prochaines négociations sur le Climat« , a-t-il rappelé.

La sécurité, la paix, la lutte contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière figurent également parmi les priorités du Gabon, a rappelé Ali Bongo Ondimba.

Sur le plan interne, le président a assuré que la mise en oeuvre des engagements du Dialogue Politique d’Angondjé continue. Il a aussi abordé la question du moment, notamment la lutte contre la corruption.

« Au Gabon, nul n’est au-dessus de la Loi« , a réaffirmé le Chef de l’Etat. « A cet égard, je note que vous saluez les efforts de probité que j’exige aujourd’hui, plus que par le passé, de toute personne détentrice d’une charge publique« , a-t-il ajouté, précisant que cela s’inscrit dans sa volonté d’asseoir la démocratie et la bonne gouvernance.

Lire aussi Gabon : Deux mandats d’arrêt internationaux émis contre deux personnalités

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Be the first to comment on "Ali Bongo Ondimba au Corps diplomatique : « Au Gabon, nul n’est au-dessus de la loi »"

Laisser un commentaire