Bob Marley : L’artiste ne meurt jamais

Bob Marley Jah CureBob Marley

Ads

Partagez!

36 après sa mort, l’influence du célèbre chanteur de reggae reste grandissante dans le monde et en Afrique.

11 mai 1981 – 11 mai 2017, cela fait 36 ans que le chanteur est décédé. Aujourd’hui, Bob Marley, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est honoré. Ses milliers de fans lui rendent partout dans le monde comme à l’accoutumée un vibrant hommage.

De par ses œuvres, Bob Marley est devenu un mythe, une véritable légende et une idole pour ses fans. Il est le symbole d’émancipation et de liberté des peuples opprimés. Ses chansons engagées comme « Get up stand up » ont servi à l’éveille des consciences.

Car celles-ci ont appelé les peuples africains à se lever pour revendiquer leur indépendance. Son influence à ce jour est toujours grandissante. Il reste admiré et même déifié par beaucoup de ses fans.

Il est demeure une source d’inspiration pour les sommités de reggae en Afrique et dans le monde. Cette influence est particulière en Côte d’Ivoire, car d’elle a fait naître des célébrités à l’instar d’Alpha Blondy, Tiken Jah Fakoli, Simon Béta. Mais également au Sénégal avec Lëk Sèn. Des disciplines du jamaïcain ont su prendre la relève et honorent en permanence sa mémoire.

Au Cameroun, Bob Marley a également ses héritiers, mieux ses disciplines. Des mouvements rasta sont perceptibles et des chanteurs de reggae s’imposent sur la scène nationale et internationale.

On a ainsi les chanteurs de reggae comme Sultan Oshimin, Neg Marron, font qui parmi des icônes du genre musical. A côté d’eux monte en puissance la jeune génération constituée de Tall X Man, Lord Eriko, Shamir Sunshine, Sunjah et bien d’autres.

De plus, la mémoire de Bob Marley est honorée et ses œuvres saluées chaque année par des artistes camerounais dans le cadre du festival camerounais de reggae baptisé Karef (Kamer reggae festival).

D’ailleurs la dernière édition de cet événement remonte en 2016. Ces artistes considèrent Bob Marley comme leur commun du reggae. Toute chose qui explique la coiffure, (rasta ou tresse) la façon de parler, de ses comporter et surtout le goût excessif de la cigarette et de la drogue pour beaucoup. Même l’habillement reflète le style Marley.

En rappel, Nesta Robert Marley, dit Bob Marley est un auteur-compositeur- chanteur et interprète jamaïcain de reggae, né à Nine Miles, paroisse de Saint Ann le 6 février 1945 et décédé d’un cancer à Miami le 11 mai 1981.

Bob Marley rencontre de son vivant un succès mondial, et reste à ce jour le musicien le plus connu et le plus vénéré du reggae, tout en étant considéré comme celui qui a permis à la musique jamaïcaine et au mouvement rastafari de connaître une audience planétaire.

Il a vendu plus de 200 millions de disques à travers le monde. Mort, Bob Marley vit à travers ses nombreux disciples.

Le rastafarisme est un courant mystique prêchant le retour en Afrique de tous les descendants d’esclaves disséminés sur le continent américain et situant la terre promise des noirs africains en Ethiopie.

Le reggae étymologiquement signifie « gens du peuple ». C’est un genre musical né en Jamaïque à la fin des années 1960. A cette époque, il est le moyen d’expression de la population noire et des ghettos. Du coup le genre musical devient porteur de message politique et religieux.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Laisser un commentaire