Brice Laccruche Alihanga : Veolia n’a pas tenu ses engagements

Brice Laccruche Alihanga, le DC du PRBrice Laccruche Alihanga, le DC du PR
Partagez!

Le Directeur de cabinet du Chef de l’Etat est revenu sur cette affaire au cours d’une interview lundi à Jeune Afrique. Il a prévenu que l’État ne va plus tolérer la mauvaise qualité de service offerte par les entreprises étrangères.

Brice Laccruche Alihanga explique que Veolia n’a pas tenu ses engagements. L’entreprise française offrait un service de mauvaise qualité. Cette qualité s’est dégradée davantage aux fil des années.

Il fait savoir que le président Ali Bongo a interpellé plusieurs fois les responsables de Veolia à ce sujet. L’Etat Gabonais leur a même accordé une faveur, mais les résultats étaient les mêmes. C’est la raison pour laquelle il a mis fin à ce contrat de concession.

Toutefois, le Directeur de cabinet a rassuré les entreprises étrangères. Pour Laccruche Alihanga, celles qui respecteront leurs engagements ne seront pas inquiétées. Par contre, celles qui ne vont pas satisfaire les Gabonais verront leurs contrats remis en cause.

S’agissant de la dette intérieure, le DC a rassuré que le processus de remboursement ira à terme. Il a révélé qu’une tranche de 90 milliards de Fcfa a déjà été payée aux entreprises. Par conséquent, pas d’inquiétudes à ce sujet.

LIRE AUSSI  Gabon : Brice Laccruche Alihanga braque ses projecteurs sur les défis d’Ali Bongo Ondimba

Comments

commentaires

Actualité africaine

SHARE TWEET PIN SHARE

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Gabon : Averda surfacture-t-elle l'Etat?

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher