Burkina Faso : le frère de Blaise Compaoré remis en liberté

françois compaoré

Annonces

Partagez!

Il faisait régulièrement le voyage entre la Côte d’Ivoire et Paris où réside sa femme et trois de ses enfants. Récemment, François Compaoré affirmait dans une interview accordée à Jeune Afrique qu’il ne craignait pas le mandat d’arrêt lancé contre lui le 5 mai dernier.

François Compaoré a finalement été interpellé par la police française dimanche matin à son retour d’Abidjan à l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle.

Pierre-Olivier Sur, son avocat a dit sur Rfi  « tout cela va prendre quelques heures ». Avant d’ajouter dans ses propos que « la  procédure prévoit 48 heures avant qu’il ne soit présenté au parquet général mais nous espérons bien qu’à l’issue, il sera évidemment laissé en liberté et puis, nous, ses avocats, nous aurons alors l’opportunité et l’occasion de dénoncer ce qui est une manoeuvre politique ».

Au bureau du procureur du Faso, à Ouagadougou, on salue cette interpellation. Suite au mandat d’arrêt international émis par le Burkina Faso. François Compaoré est poursuivi pour « incitation à assassinats » dans l’affaire de l’assassinat du journaliste Norbert Zongo et ses trois compagnons de route, en décembre 1998. Alors que le Burkina Faso a demandé son extradition, la France vient de le remettre en liberté. C’était à l’issue de ses 48 heures de garde à vue. Le parquet n’a pas retenu de charge contre lui pour le moment.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire