Burkina Faso : Les syndicats à cran contre l’application d’un impôt

Ads

Partagez!

Les syndicats burkinabè ont confirmé le maintien des différents mouvements décrétés pour protester contre l’application d’un nouvel impôt sur les primes et indemnités des salaires des fonctionnaires.

Les syndicats burkinabè ont réaffirmé le 3 mars 2020 qu’ils maintiennent les mots d’ordre de grève décrétés pour lutter contre l’application de l’Impôt unique sur les traitements et salaires (IUTS) imposé sur les salaires des travailleurs de la fonction publique.

Cette sortie intervient après une correspondance du ministre en charge de la solidarité nationale sollicitant aux syndicats de surseoir à la marche du 7 mars 2020 afin de commémorer la journée internationale de la femme prévue pour le 8 mars 2020.

Les syndicats prévoient des marches-meetings les 7 et 17 mars 2020 et une grève générale du 16 au 20 mars 2020 sur l’ensemble du territoire burkinabè.

Lire aussi Burkina : Trois militaires tués au Nord

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Laisser un commentaire