Burkina : La grève des avocats perturbe le procès du putsch de 2015

Annonces

Partagez!

Aucun avocat n’était présent à l’audience du 30 avril 2019. Rendez-vous a donc été donné pour le 7 mai 2019.

L’audience prévue ce 30 avril 2019 dans le cadre du procès du putsch de septembre 2015 n’a pas eu lieu. Pour cause, les avocats tant de la défense que des parties civiles étaient absents.

La raison, la grève déclenchée par les avocats ce 30 avril et pour une semaine. Ils réclament la fin des dysfonctionnements au sein de l’appareil judiciaire burkinabè. Ceux-ci sont marqués, selon les grévistes, par la suspension des audiences dans les différents tribunaux et cours, ce qui crée des violations des droits des accusés en attente de jugement.

Le procès contre les auteurs présumés du coup d’Etat de septembre 2015 au Burkina dure depuis un an. Il est à la phase des plaidoiries des avocats. Le procès avait été déjà perturbé par la première grève de quatre jours des avocats, le 23 avril 2019.

LIRE AUSSI Burkina : Les avocats décrètent une grève d’une semaine

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Laisser un commentaire