Burkina : Les avocats décrètent une grève d’une semaine

Annonces

Partagez!

Après la suspension de quatre jours aux audiences des tribunaux et cours de justice au Burkina, les avocats annoncent une nouvelle grève d’une semaine cette fois.

Avant l’annonce de la grève, les avocats ont d’abord battu le pavé dans la matinée de ce 29 avril 2019 à Ouagadougou, la capitale burkinabè. A travers la marche silencieuse, ils y ont plaidé pour une reprise des audiences suspendues dans plusieurs tribunaux, ainsi que le respect des droits humains.

A l’issue de la marche, réunis en assemblée générale extraordinaire, ils ont fait le bilan. Mais les hommes en robe noire ont constaté « que le fonctionnement des juridictions est toujours bloqué, et que rien n’a changé dans la situation qui prévalait lors de la décision de suspension« .

Ils ont alors décidé de la reconduire pour une semaine cette fois-ci, à compter du 30 avril 2019.

LIRE AUSSI Insécurité au Burkina : Le président Kaboré « principal responsable », selon l’UPC

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Laisser un commentaire