Burkina : Le parti de Djibrill Bassolé charge le président Kaboré

Annonces

Partagez!

La Nouvelle Alliance du Faso (NAFA), parti de Djibrill Bassolé, accuse les autorités burkinabè de favoriser la mort de leur champion.

La NAFA n’a pas été tendre avec les autorités burkinabè, notamment le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré. Elle l’accuse « d’assassinat prémédité » de Djibrill Bassolé.

L’ancien ministre burkinabè des Affaires étrangères de Blaise Compaoré devrait aller en Tunisie le 10 mai 2019 pour poursuivre les soins d’un cancer dont il souffre. Jusqu’à ce jour, il n’a pas encore reçu l’autorisation de décoller pour Tunis. L’homme est condamné à 10 ans de prison ferme pour son implication dans le putsch de septembre 2015 perpétré par le Général Gilbert Diendéré.

La NAFA estime que le Chef de l’Etat burkinabè a la vie du premier général de gendarmerie du Burkina « entre les mains ».

Lire aussi Kenya : Une députée veut une loi anti-pet dans les avions

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Laisser un commentaire