Cameroun : Après sa faillite, Routier cherche un bouc émissaire

Rougier face au Port Autonome de DoualaRougier face au Port Autonome de Douala
Partagez!

Le groupe français leaders des bois tropicaux en Afrique qui a récemment déposé le bilan devant le tribunal administratif de Poitiers en France tient le port autonome de Douala pour responsable de sa chute.

L’entreprise française affirme dans un communiqué que ses difficultés économiques ayant entraîné sa chute sont dues à « l’engorgement chronique du port autonome de Douala (PAD). Cet engorgement a sérieusement impacté ses activités ainsi que celles de ses filiales au Cameroun, au Congo et en Centrafrique.

Du côté camerounais, l’on dement et rejette ces allégations. Dans communiqué publié il y a quelques jours, le Directeur général du Port autonome de Douala, Cyrius Ngo’o, explique que l’exploitation des statistiques portuaires  de la période 2016 et 2017 démontre plutôt une progression importante des opérations de manutentions réalisées en faveur du Groupe Rougier de l’ordre de 93% pour les grumes, et de 100% pour les bois débités, traités et exportés par le port de Douala.

Une telle croissance est donc contraire aux affirmations de Rougier, note le Directeur général du PAD, qui  a par ailleurs bénéficié des facilités d’admission dans les terminaux offertes par les administrations, au rang desquelles la douane Camerounaise.

La faillite de cette entreprise, ne saurait donc aucunement incomber au PAD où les opérations logistiques du commerce extérieur se déroulent sans encombre.

Pour éviter toute congestion du PAD, les pouvoirs publics et l’autorité portuaire locale, en synergie avec les acteurs de la chaîne du commerce extérieur, veillent et opèrent en cas de besoin, des ajustements, pour garantir la célérité et la fluidité dans les opérations portuaires avec une priorité sur les exportations.

A l’effet d’améliorer la performance de la chaîne logistique portuaire, le PAD projette d’entamer, dès l’année en cours, un vaste programme de rénovation et de renouvellement des infrastructures et des équipements portuaires, dans le but de consolider la compétitivité.

Le Directeur Général du PAD a rassuré tous les acteurs portuaires et tous les opérateurs économiques nationaux et internationaux  quant à la permanence des efforts fournis par l’Autorité portuaire pour garantir la fluidité effective au port de Douala, des opérations du Commerce extérieur du Cameroun et des pays voisins.

LIRE AUSSI  Gabon : Annonce de l’inauguration officielle du Port d’Olam à Owendo

Comments

commentaires

Actualité africaine

SHARE TWEET PIN SHARE

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

2 Trackbacks & Pingbacks

  1. Cameroun: Carrefour et Jumia partenaires de la distribution des produits
  2. Cameroun:186.500 tonnes de bois exportés au troisième trimestre 2018

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher