Cameroun: Camrail coupable d’homicide involontaire

accident de train au Camerounaccident de train au Cameroun

Annonces

Partagez!

Le tribunal de première instance d’Eseka a rendu son verdict aujourd’hui dans l’affaire de la catastrophe du 21 octobre 2016.

Plusieurs responsables de cette entreprise ont été condamnés à des peines avec sursis. Mais l’entreprise qui conteste la décision en évoquant l’absence d’expertise qualifiée et compétente a décidé de faire appel.

Le tribunal de première instance d’Eseka a reconnu Camrail coupable  d’homicide involontaire dans l’affaire de la catastrophe ferroviaire d’octobre 2016.

Le tribunal de première instance d’Eseka a également reconnu coupable d’homicide involontaire 11 employés de Camrail. Parmi eux, l’ex-directeur général qui a écopé de six mois de prison avec sursis.

Les autres personnes ont été condamnées à des peines allant de trois à cinq mois de prison avec sursis. Mais le conducteur du train déraillé, actuellement en fuite, a pris cinq ans de prison ferme.

Camrail a contesté immédiatement cette décision. Le transporteur évoque l’absence d’une expertise qualifiée et compétente. Camrail, sans attendre, a décidé de faire appel de cette décision.

Si la décision du président du tribunal a été saluée par les avocats des victimes, ces derniers déplorent néanmoins que la justice n’ait pas statué sur la question des indemnisations. Ils ont prévu une manifestation demain pour emmener la justice à se prononcer sur les dommages causés aux victimes.

LIRE AUSSI  Accident de train au Cameroun : Des Familles dans le calvaire

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire