Cameroun : Une cinquantaine de champs ravagés par un troupeau de bœufs

Ads

Partagez!

Des agriculteurs de Kiiki, une localité du centre du pays, ont manifesté leur colère ce mardi pour exiger l’intervention de l’Etat afin de protéger leurs cultures.

Une cinquantaine de champs a été ravagée par un troupeau de bœufs ce mardi à Kiiki, commune du département du Mbam et Inoubou, dans la région du Centre. Selon les agriculteurs, ces animaux appartiendraient à des bergers nomades qui sillonnent la commune. Les paysans accusent ces derniers d’avoir volontairement démonté les barbelés érigés autour des champs pour faire paître leurs bêtes.

Devant la destruction de leurs cultures, les paysans ont manifesté leur colère devant la sous-préfecture. Ils dénoncent notamment le laxisme des autorités locales et réclament l’intervention de l’Etat pour protéger leurs champs.

Une large majorité (95%) de la population active de Kiiki pratique l’agriculture. Cette agriculture concerne les cultures de rente et les cultures vivrières. Il s’agit essentiellement d’une agriculture de subsistance qui permet ainsi aux cultivateurs de nourrir leur famille.

Lire aussi Cameroun : A l’heure de la relance du textile

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Cameroun : Une cinquantaine de champs ravagés par un troupeau de bœufs"

Laisser un commentaire