Cameroun: Une enquête sur les concessions des télécommunications

Partagez!

Le ministre en charge du Contrôle supérieur de l’Etat va procéder à l’ouverture d’une enquête sur les concessions faites à Orange, MTN et Nextell Cameroun

Le président Paul Biya voudrait en savoir sur l’état des concessions attribuées aux opérateurs de télécommunication que sont Orange, MTN et Nextell. A cet effet, il a demandé au ministère en charge du Contrôle supérieur de l’Etat la mise sur pied d’une mission interministérielle pour conduire l’enquête.

Si officiellement on ignore les causes de l’ouverture de cette enquête, des sources proches du dossier évoquent des cas de corruption aggravée rapportés par les services spécialisées au chef de l’Etat. Il y a aussi le fait que certaines de ces entreprises ne reversent pas toujours à l’Etat leurs redevances.

Rappelons qu’en 2015, MTN et Orange sous la pression de l’agence de régulation des télécommunications et du gouvernement se sont finalement résolus à payer, chacun, les 75 milliards FCFA exigés par le gouvernement camerounais, pour le renouvellement de leurs licences assorties, de l’autorisation de déployer les technologies 3G et 4G.

Viettel, évoluant sous le nom commercial « Nexttel », a pour sa part, signé son contrat de concession en 2012. L’entreprise vietnamienne a déboursé 20 milliards FCFA pour obtenir la licence 3G au Cameroun. Elle a commencé ses activités en 2014.

LIRE AUSSI  Cameroun : Cameroon telecommunications devient une multinationale

Comments

commentaires

Actualité africaine

SHARE TWEET PIN SHARE

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Cameroun: Pénurie et flambée des prix de Sim Nexttel

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher