Colloque international pour la paix : Karim Wade envoie un message

Karim WadeKarim Wade

Annonces

Partagez!

Nous vous livrons seulement un petit extrait de son message qu’il a envoyé depuis Doha à ses frères libéraux.

“Vous, membres de cette auguste assemblée, à travers votre président et votre coordonnateur général, recevez mes remerciements et mes salutations les plus distinguées. En effet, les différents thèmes que vous comptez aborder avec un panel aussi riche parce qu’étant composé d’hommes de valeur dont la plupart sont issus de nos différentes familles religieuses héritières de nos illustres ancêtres qui ont marqué de leur empreinte indélébile, le cours de notre histoire.

La pertinence de ces thèmes est aussi justifiée par le contexte international marqué par la barbarie et la violence enfantées par l’intolérance, l’incompréhension et le fanatisme aveugle ; que par l’exception sénégalaise caractérisée par l’entente, la cordialité et la cohabitation pacifique entre toutes les races, toutes les confessions, toutes les ethnies. Cette pluralité, loin de nous diviser, demeure une richesse inépuisable pour notre cher pays.

Mes chers frères et sœurs, soyez rassurés que, comme vous, mon seul repère, ma seule boussole qui guide mes actions, s’inspirent de la philosophie de paix, de tolérance et de concorde nationale que mon guide spirituel, Cheikh Ahmadou Bamba, n’a cessé, durant toute sa vie, d’utiliser comme fondement de la communauté qu’il a bâtie. L’islam, après avoir pénétré cette partie de l’Afrique, a été adopté par de grands hommes soufis qui ont su éclairer notre peuple, à travers de grandes confréries : la Khadria, le et enfin le Mouridisme dont le fondateur Cheikh Ahmadou Bamba qui a incarné la synthèse de toutes ces grandes écoles de soufisme.

Quand j’observe ce monde actuel marqué par une série de violences aveugles interconfessionnelles, je m’étonne et deviens meurtri par cette trajectoire de non-sens que notre monde contemporain est en train de suivre. Pour étayer ce point d’interrogation face à cette bizarrerie irrationnelle, je ne fais que convoquer cette époque des premières heures de l’islam : lorsque les premiers disciples du prophète Mohamed (psl) étaient persécutés à La Mecque, doit-on oublier qu’il avait conseillé à certains de ses compagnons d’aller demander asile et refuge auprès de la communauté chrétienne d’Ethiopie, pays se situant en Afrique noire.

Chers frères et sœurs tout en priant pour plein succès à vos travaux, je vous exprime toute ma gratitude”.

Karim Meïssa Wade, candidat du peuple aux élections présidentielles de 2019. Doha, le 28 février 2018.”

LIRE AUSSI  Investiture de Weah : Alpha Condé abandonne par colère

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Colloque international pour la paix : Karim Wade envoie un message"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*