« Comme tout africain, la CAN est un rêve » selon Souleymane Camara

Ads

Partagez!

« Comme tout footballeur africain, la CAN, c’est un rêve mais au fur et à mesure qu’elle s’approche, la pression monte, c’est sûr ». C’est du moins ce qu’a indiqué l’ancien attaquant des lions du Sénégal, par ailleurs aussi ancien attaquant de l’AS Monaco, qui évolue depuis 2008 à Montpellier (France).

Ce Sénégalais fut un attaquant foudroyant qui  a marqué son empreinte pour s’imposer dans l’attaque sénégalaise. Il a fait comprendre, lors d’une Coupe d’Afrique des Nations, le joueur est souvent sur une forte pression. Mais, il indique que c’est le joueur qui doit transformer cela sur le terrain. Évoquant sa première participation à la CAN 2002, l’ancien international sénégalais a dit que « c’était pour lui « une grande fierté » de faire partie de l’équipe du Sénégal cette année-là.

« Mais je me suis dit aussi que je devais me battre pour gagner ma place, et j’en ai eu la chance dès la 2-ème journée contre la Zambie », a rappelé Camara, qui a aussi participé aux CAN 2006 (Egypte) et 2012 (Guinée Equatoriale-Gabon). Ce sont des souvenirs qui l’ont beaucoup marqué.

 « Des souvenirs impérissables parce que c’était non seulement mon premier but mais aussi parce que la Zambie était considérée comme une bête noire du Sénégal en football », a-t-il déclaré. Concernant l’équipe nationale du Sénégal qui entre en jeu, dimanche face à la Tunisie, il leur conseille surtout de bien démarrer la CAN. « Le choix final appartient au coach », a-t-il précisé, avant d’appeler Sadio Mané, l’attaquant vedette du Sénégal, et ses coéquipiers à taire leurs égos et à tirer dans le même sens.

LIRE AUSSI Prépa CAN 2019 : La Côte d’Ivoire pulvérise la Zambie (4-1)

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire