Congo : L’opposition exige plus des mesures d’austérité

Paul Marie Mpouélé et les mesuresPaul Marie Mpouélé et les mesures

Ads

Partagez!

Les leaders d’opposition ont signé le 7 juillet à Brazzaville un mémorandum à cet effet. Ils demandent des mesures plus rigoureuses et une véritable de lutte contre la corruption.

L’opposition congolaise exige du gouvernement une véritable politique d’austérité. Il estime que les mesures gouvernementales sur la question jusqu’ici n’ont produit aucun résultat.

De même, ses leaders expliquent que l’Etat ne fait pas assez pour lutter contre la corruption. On apprend du mémorandum de samedi que la lutte contre la corruption s’arrête juste aux dénonciations.

Or, l’opposition voudrait des mesures efficaces qui réduiront considérablement le train de vie de l’Etat. Pour elle, la justice procède à des arrestations afin que les coupables de corruption rendent gorge.

Et surtout que les fonds où qu’ils se trouvent soient saisis et rapatriés. L’opposant Paul Marie Mpouélé, pense qu’une « véritable » austérité permettrait au Congo d’être en parfaite harmonie avec le FMI. Ce qui lui permettrait alors de mieux relancer son économie.

Dans ce mémorandum, l’opposition cite en exemple le Gabon qui a véritablement mis sur pied de vraies mesures d’austérité.

LIRE AUSSI  Gabon : Des mesures prises au nom de l’intérêt général

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire