Corruption : le maire de Libreville actuellement interrogé au B2 pour détournement de fonds publics

Léandre Zue, le nouveau Maire de LibrevilleLéandre Zue, le nouveau Maire de Libreville

Ads

Partagez!

Léandre Nzué, Maire de la Commune de Libreville est actuellement interrogé par les services de la contre ingérence dit B2.


Convoqué ce vendredi, Léandre Nzué est interrogé dans le cadre d’une enquête pour détournement de fonds et abus de biens sociaux.

Plusieurs de ses collaborateurs ont, eux aussi, été interrogés toute la semaine par les services de la contre ingérence.

Selon les dires, les convocations du Vendredi au B2 obligent souvent la personne concernée à passer le Week End dans les geôles. Il sera par la suite présenté au procureur de la République.

Pour rappel, dans une interview, Léandre Nzué avait affirmé publiquement recruter au sein de la mairie de Libreville dans l’attente d’un retour d’ascenseur. Un clientélisme qui s’apparente à des emplois fictifs et est puni par la loi.

Cette déclaration qui a été aussitôt condamnée par l’ensemble des membres de son parti politique, le PDG. Pourtant les membres des groupes politiques au sein de la mairie de Libreville, ont en revanche, soutenu le maire de Libreville dans une déclaration aux médias.

Il faut dire que ces derniers bénéficient des largesses financières du Maire de Libreville. Et pourraient à leur tour se retrouver embourber dans un grand scandale de corruption.

LIRE AUSSI : Gabon : Libreville regrette le départ de Averda