Dépenses militaires en Afrique: Une baisse relative malgré la hausse mondiale

Dépense militairesDépense militaires

Annonces

Partagez!

Selon l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm, les dépenses militaires de l’Afrique se sont stabilisées à 40,6 milliards de dollars, près de 24 000 milliards de FCFA, soit une baisse de 8,4%. Selon le rapport du centre suédois de recherche en date du 29 avril, il s’agit de la plus forte baisse annuelle depuis 2014.

De 2017 à 2018, ces baisses sont de 5,5% pour l’Afrique du Nord et de 11% pour l’Afrique subsaharienne. Le rapport qui souligne que les quatre pays d’Afrique du Nord étudiés ont dépensé plus que les 45 pays d’Afrique subsaharienne pris en compte. Et de citer dans l’ordre des pays les plus dépensiers l’Algerie, l’Angola et le Soudan avec des baisses respectives de 6,1, 18 et 49%.

A l’inverse, poursuit le rapport, certains pays ont vu leurs dépenses militaires augmenter durant l’année écoulée comme le Burkina Faso (+52%), le Zimbabwe (+19%),  le Nigeria (+18%) et l’Ouganda (+17%). A l’échelle mondiale, les dépenses militaires ont connu une augmentation, s’établissant à 1 822 milliards de dollars en 2018, soit une augmentation de 2,6 % par rapport à 2017.

LIRE AUSSI Relations Chine-Afrique: Près de 45 000 milliards de FCFA d’accords signés

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Dépenses militaires en Afrique: Une baisse relative malgré la hausse mondiale"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*